©2018 - WINTERSTAN - All rights reserved 

 Design by Clement Roy  

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi

Pour sa troisième collection Ludovic Winterstan a décidé de revenir au Noir dans son sens occulte. Le noir, le mystère des ombres énigmatiques, le noir impénétrable des âmes. Ce thème découle d’une envie de retour vers un univers plus instinctif, plus tribal, primitif. Il puise ses codes dans « la sorcellerie comme maîtresse de l’apparence »* pour proposer des silhouettes aux allures fantomatiques alliant des traînes en “dentelle toile d’araignée” à du vison scarifié et incrusté de coulures de cristaux Swarovski. Les cristaux Swarovski ont été travaillé comme des pigments

en Peinture, à même les robes avec un côté art brut, presque naïf. Entre capuchons en fourrures, mohair rebrodé et dentelle de

Caudry vernie, Ludovic Winterstan continue d’explorer le travail des lignes sur le corps et du graphisme dans l’espace. 

Il confirme la maîtrise de son savoir-faire avec des superpositions de dentelles contre-collées sur de la soie

effilochée mélangée à du lurex ou encore de la maille tricotée oucrochetée incrustée de cristaux.

Des robes cocktail, des volumes courts, des jupes entravées ou encore patineuse. Le thème

du Noir est interprété avec une maîtrise propre à la maison de façon à respecter des

coupes féminines. La femme Ludovic Winterstan et son allure ésotérique

sera encore cette hiver féminine, dangereuse et sophistiquée.

Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi
Photo©Pascal_LATIL_-Sanctuaire_By_Ludovi